Petites urbanités libres, version Beaga

Image de l'article

Dès le départ de leur travail, sont arrivées les questions : qu’est-ce qui définit une petite urbanité libre ? que veut dire petite ? quelle taille maximale ?
Etudiants en Beaux-Arts, ils sont allés très vite dans le questionnement et ont résolu pour eux-mêmes les questions, trouvant des réponses différentes selon chacun.
Bien que la ville soit grande, ils n’ont pas défini de périmètre.

Certains se sont attachés à repérer les PUL sur leur trajet quotidien, d’autres ont choisi un quartier spécifique ou bien encore ils ont décidé d’explorer leur pâté de maisons, tentant de porter un regard vierge sur leur ville.
Il est intéressant de voir comment ils lient les petites urbanités libres à une recherche qui leur est plus personnelle, comment ils interrogent les PULS à partir de leur propre travail.

Samedi matin, ils nous emmèneront en expédition urbaine, restant très discrets sur le contenu, nous réservant la surprise.

* Beaga est le nom affectueux que les habitants de Belo Horizonte donnent à leur ville

Laisser un commentaire

Your email is never shared. Les champs requis sont marqués d'un *.

*
*

Current month ye@r day *