édito #19

Tu cherches des PUL, d’abord à plusieurs. Un jour, un peu enfiévré par le jeu, tu t’y mets
seul. Puis, tu ne sais plus marcher dans la ville sans voir des PUL partout. Tu ne dis rien
autour de toi mais tu as compris que ça devenait obsessionnel.
Tu as appris à les trouver. Les endroits sont toujours les mêmes, les petites rues de derrière,
les endroits que les architectes n’ont pas bien «refermés». Les immeubles modernes en
regorgent (en se reculant de la rue par exemple). Les plus récents n’en ont plus ; on se méfie
des recoins à clochard.
Les vieilles bâtisses aussi ont leurs PUL. On n’a cessé de rajouter ou de démonter des
gouttières, des décrottoirs… Les derniers aménagements comme les pistes cyclables sont très PULifiques, on ne sait pas encore bien les dessiner, on perd beaucoup d’espace… Espace
perdu, espace libre, espace repris et grillagé… Espace bricolé, détourné, espace créé par un
imprévu : espace mémoire… Espace perdu, espace repris, repris des yeux, espace rendu…

Vincent Pfrunner

Laisser un commentaire

Your email is never shared. Les champs requis sont marqués d'un *.

*
*

Current month ye@r day *