Archives du mois : septembre 2009

Cadastre

…quelque part entre AY 280 et AR 264, à la jonction des plans, il y a une zone libre, un espace qui n ‘appartient à personne…

UnPanorama 2009

Photo de l'article

Allez voir notre expo au collectif 12 à Mantes la jolie tout le mois d’octobre.
UnPanorama

Un container…

Photo de l'article

résidence à l’espace périphérique : jour 18

Photo de l'article

Voilà.
Le dernier jour.
Avant l’autre résidence.
La suspension du temps avant la course poursuite.
Pause
Temps restant : 1 minute 38 secondes
Temps restant : 6 minutes
Temps restant : 9 minutes
Temps restant : 25 minutes
Temps restant : 1 heure 37 minutes
Temps restant : 59 minutes
Temps restant : 49 minutes
Temps restant : 33 minutes
Temps restant : [ lire la suite ]

résidence à l’espace périphérique : jour 17

Photo de l'article

Oui Jean-Pierre, ici à Pantin, c’est la consternation.
Dans ce quartier périphérique sans histoire, les gens vivent simplement.
Les journées s’écoulent sans heurt, le train train croise les RER, les pigeons roucoulent joyeusement sous les ponts du périph.
Autant vous dire que rien n’avait préparé les habitants du quartier au drame qui a [ lire la suite ]

résidence à l’espace périphérique : jour 16

Photo de l'article

Jour J1
On a montré notre travail, testé le container, testé notre adresse, foiré, réussi, rit, bu, parlé.
Les gens semblaient réceptifs, certains même enthousiastes.
C’est encourageant, stimulant, et très stressant, l’heure tourne.
Le jour Jzj se rapproche follement.

Traducteur défectueux

Photo de l'article

résidence à l’espace périphérique : jour 15

Photo de l'article

Aujourd’hui nous irons !
C’est décidé.
Nos mains se joignent en cri de guerre, comme dans fort boyard.
A nous le cône sud, coûte que coûte.
Yehaaaaa !
Valparaiso le soir au fond des bois hulule de joie en attendant notre été d’hiver.

Une trappe fermée…

Photo de l'article

résidence à l’espace périphérique : jour 14

Photo de l'article

Épuisé.
Jusqu’à l’os.
La fatigue me ronge les sangs.
La journée fût longue et bonne pourtant.
J’ai vraiment le sentiment que nous avançons.
Les détails se multiplient mais les fondamentaux s’affinent.
Les images sont belles, le texte est su, l’adresse change, mais l’heure tourne.
Alors ce soir pas de phrases inutiles, pas de choix soigneux des mots, [ lire la suite ]